chant-des-rouleaux2Le Chant des Rouleaux
15 Décembre 2015
À 20H30 - PARIS 5ème

 

Dans le cadre de la commémoration du 70ème anniversaire de la libération des camps de concentration, en 2015, les « Chœurs Elisabeth Brasseur » dont le président est Colin Boardman, ont souhaité monter l’Oratorio « Le chant des rouleaux », de Pierre Cholley, en création parisienne.

Cet Oratorio met en scène les écrits de Salman Gradowski, qui faisait partie des Sonderkommandos, kommandos maudits, composés de déportés juifs chargés de l’incinération des monceaux de victimes, et donc sans aucune illusion sur la solution finale et sur le sort qui les attendait. Les écrits de Salman Gradowski, griffonnés sur de petits bouts de papier enroulés et enterrés sous les fours crématoires du camp d’Auschwitz-Birkenau ont été rassemblés par Ben Mark dans son ouvrage « Des voix dans la nuit ».

Pierre Cholley fait alterner la lecture par un récitant de textes des rouleaux d’Auschwitz, et sa mise en musique de poèmes écrits en déportation (par Robert Desnos entre autres).Cet Oratorio a déjà été présenté à Poitiers, Metz, Nancy, et en Allemagne à Berlin et Celle, où il a été fort bien accueilli, mais jamais encore à Paris.

Le concert aura lieu le mardi 15 décembre en l’Eglise Saint-Etienne du Mont (Paris 5ème), à 20H30. J’ai des billets à votre disposition.Les chœurs Elisabeth Brasseur seront accompagnés par l’Ensemble orchestral d’Enghien.

Les solistes seront Laurent NAOURI (baryton-basse), Delphine LAMBERT (soprano) et Patrick BRAOUDE (récitant). Les « Chœurs Elisabeth Brasseur » qui fêtent leur centenaire en 2020, sont un grand chœur amateur réputé, dont le programme est centré sur les grandes œuvres du répertoire classique, mais aussi sur des œuvres contemporaines.


Réservations sur
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser..


 

Commentaires  

#21 Marianne 21-12-2015 09:41
Merci pour ce concert "le chant des rouleaux" : un récit grave et émouvant, une musique, un chœur et des solistes magnifiques qui nous rappellent des moments sombres de l'Histoire. Ce témoignage est important pour ne pas oublier les souffrances des déportés, c'est une belle leçon de vie face à la barbarie humaine.
Marianne
Citer
#20 Colin 20-12-2015 15:07
“Au départ,
- rassemblez des manuscrits trouvés sous les cendres de Birkenaü relatant la tragédie d’un peuple,
- enrichissez-les de poèmes dédiés aux disparus et chantant la liberté et l’espérance,
- mettez le tout en musique,
- faites travailler - et travailler – récitant, solistes, musiciens et choristes,

et, là, au final, sous les ogives de Saint-Etienne-du-Mont, explose Le chant des rouleaux, œuvre poignante, mais nullement triste.

Un grand merci à tous les participants pour leur énorme travail aboutissant à une interprétation de pros.“
Citer
#19 Jackie & Louis 18-12-2015 10:30
Cher Colin merci de nous avoir fait partager cette belle émotion. PARFAIT.
Mon mari a beaucoup apprécié et ce fut un peu de douceur sur ses souvenirs douloureux. Jackie et Louis
Citer
#18 admirateur 18-12-2015 10:28
Coucou, c'était une belle soirée ! Merci et Bravo je ne t'ai pas lâché des yeux ! Tu es superbe !
Citer
#17 Sylvie 18-12-2015 10:27
"Une soirée riche en émotion avec un texte, fil conducteur chargé d'un message fort sur l'horreur que peuvent engendrer des êtres humains à l'encontre d'autres et sur cette résistance intérieure riche d'enseignements qui permet la survie et la renaissance un jour... un texte magistralement interprété ce soir ;
une composition musicale qui s'intègre parfaitement bien et nous porte dans ce parcours, ce moment de mémoire ; des solistes traduisant l'émotion avec une présence sincère et des voix qui résonnent dans ce beau lieu de l'Eglise Saint-Etienne du Mont ; accompagné par un chœur solidaire qui résonne pour porter ces moments de vie jusqu'à nous. Merci à vous toutes et tous,
Sylvie"

Je crois que je n'ai pas grand chose à ajouter ce fut une belle soirée, merci Colin pour ce moment émouvant, rempli de sens et aussi de beauté.
des bises, une belle fin d'année à toi, Sylvie
Citer
#16 Martine 17-12-2015 13:23
Merci pour cette soirée. Très émouvant. Nous avons beaucoup aimé la musique de P. Cholley et bravo aux chœurs ; c'était superbe.
Citer
#15 Annette 17-12-2015 08:49
Bravo et merci à tous ceux qui nous ont offert ce spectacle magnifique.

Sur ce thème bouleversant, sans pathos et avec une grande sensibilité, ils nous ont conduits au coeur de cette inimaginable tragédie.
Annette
Le récitant, les solistes , le chœur et l'orchestre étaient en parfaite harmonie et le mouvement du spectacle m'a portée du début à la fin. Et le dernier chant (A zumer lid), avec le chœur et l'orchestre, m'a également bouleversée et j'aurais souhaité qu'il ne s'arrête pas....Encore toutes mes félicitations à tous les organisateurs et participants du Chant des Rouleaux.
Citer
#14 Chantal Caslot 17-12-2015 08:47
Merci Antoine pour ce très beau concert très émouvant et très intéressant . Nous étions dans le chœur après le Jubé et l'acoustique nous permettait de tout entendre. Récitant excellent Laurent Naouri et la mezzo très beaux et bravo les chœurs cela sonnait très bien.Joyeux Noël et une bonne année pour toi et tous les tiens ainsi que le chœur. Amitiés Chantal PS Jean Pierre et moi étions très enthousiastes
Citer
#13 Lydia & Philippe 16-12-2015 18:42
Toutes nos félicitations et notre admiration pour votre superbe et très émouvant travail !! Bravo à tous les exécutants, chef, choeurs, orchestre, solistes et P. Braoudé.
L'oeuvre de Cholley est impressionnante, les harmonies sont si étonnantes, si puissantes !!!
Le sujet nous touche particulièrement puisque nous avons travaillé sur les musiciens des Camps, si nombreux - notamment ceux de Terezin - et présenté un concert à Genève pour cette commémoration si essentielle des 70 ans ...
Votre concert fut mémorable, au sein de cet édifice superbe. Et la mémoire historique demeure bien lourde sur nos épaules à tous ...
Nous étions au moins une dizaine de notre famille et de nos amis.
Encore tous nos compliments,
Lydia et Philippe V.
Citer
#12 Françoise V 16-12-2015 18:41
Bonjour Nicole,
Je me trouvais au 1er rang et j’ai pu ressentir toute l’intensité de cette œuvre.
L’émotion a grandit avec la musique, le chœur a magistralement restituer la dureté de la barbarie.
Le silence du public a ajouté de l’émotion et j’ai vibré au récit de Monsieur Braoudé.

En cette période de Noël, je mesure la chance d’être heureuse et libre. Cette interprétation est encore présente en moi preuve d’une véritable authenticité.

L’accueil en fin de récital était une excellente chose pour sortir un peu de la tragédie.

Respect à vous tous.

Cordialement
Françoise V.
Citer

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir